• Marc Babin

Jeune, je l’étais déjà...

Salutations,

Que vouliez-vous faire lorsque vous étiez enfant ? En quoi étiez-vous naturellement bon(ne) ? Oui, c’est la suite de l’infolettre d’il y a deux semaines.

Je me souviens à la petite école d’avoir demandé à l’enseignante si je pouvais faire une présentation devant mes camarades afin de leur expliquer le système solaire. Je venais d’apprendre par le biais d’un livre de quoi était composé l’espace qui entoure notre belle Terre. J’étais passionné par les planètes. Puis, quelques jours plus tard au moment de la récréation, avec l’aide d’un ami j’ai dessiné sur un des tableaux le système solaire. Au retour de mes camarades, j’ai donné ce que je considère comme étant ma première conférence à vie. Je devais avoir 7 ou 8 ans.

Dans ce souvenir, il est facile d’identifier l’une de mes forces. Mon aisance à parler devant public y était déjà bien installée. Comme Obélix, je suis tombé dedans quand j’étais petit. Cette capacité de m’adresser à une foule m’habite depuis toujours.

Dans ce même exemple, une seconde compétence s’y cache : mon puissant désir de partager la connaissance. C’est plus fort que moi, lorsque je découvre quelque chose d’intéressant, j’ai cette pulsion intérieure de transmettre ce nouvel apprentissage aux gens. Vous pouvez comprendre que devenir conférencier et auteur était une évidence… une évidence qui m’a pris presque 30 ans à reconnaître parce que l’adolescence est venue brouiller les cartes, mais c’est un tout autre sujet.

Une troisième force se retrouve dans ce même événement. Celle-ci est plus difficile à identifier en se fiant seulement aux quelques lignes écrites : mon enthousiasme de contribuer. C’est d’ailleurs de là que provient mon plaisir à partager les nouvelles connaissances. J’ai une facilité à saisir ce qui est compliqué pour ensuite le simplifier et ainsi le transmettre à un maximum de personnes. Tout cela, dans le but d’aider les autres à ouvrir leur champ de perception, à comprendre mieux leur univers et à trouver un certain sens à cette vie.

Une dernière compétence s’y camoufle. Si la troisième était plus difficile à reconnaître, celle-ci l’est encore plus. Ma passion pour les planètes et l’espace démontre mon intérêt pour tout ce qui est plus grand, au-delà de ce qu’on perçoit dans notre quotidien. J’ajoute à cela, un mélange entre le désir de savoir d’où nous venons avec celui de découvrir où nous allons. J’avoue que cette force qui m’habite est moins évidente à identifier dans ce souvenir. Toutefois, je peux vous affirmer que cette première prestation sur le système solaire n’était rien en comparaison à tout ce qui allait suivre comme passion dans ma vie.

Et voilà, aujourd’hui je passe mon temps à m’assurer que ces 4 compétences clés soient mises à profit dans mon quotidien, principalement, dans ma sphère professionnelle. Car, je sais que mon bonheur et la raison pour laquelle je suis sur cette Terre s’y retrouvent… lorsque les 4 forces sont réunies en une seule, je suis dans ma puissance, dans ma gloire. Comme si j’étais né pour cela.

À votre tour maintenant.

Quel est le plus ancien souvenir que vous pouvez vous remémorer d’une passion (ou plusieurs) que vous aviez ? Un moment dans votre jeunesse où vous étiez dans votre flow, votre alignement, votre cœur ?

Une fois identifié, comment pouvez-vous décortiquer cet événement pour en ressortir quelques-unes de vos forces et talents naturels ? Puis, demandez-vous si un lien existe entre ce que vous faites actuellement dans votre vie et ce moment ? Est-ce que ces compétences sont à votre service aujourd’hui ? Vous serait-il utile de les mettre à votre avantage ?

Amusez-vous avec ce petit jeu.

Bonne semaine. Prenez soin de vous,

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Twitter - White Circle
Magog, (Québec) | info@acceshumain.com

© 2020 Marc Babin - Accès humain