• Marc Babin

10 ans de transformation



Vous avez surement vu passer le « #10yearschallenge » sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Ce phénomène viral qui amène les gens comme les célébrités à partager deux photos représentant leur évolution de 2009 à 2019. Cela m’a fait réfléchir et je me suis posé cette question existentielle : « qui étais-je à cette époque ? »

J’ai dû en discuter avec mon grand ami d’enfance pour qu’il m’aide à m’en souvenir, car je n’ai aucune photo de ce temps. Mais pourquoi ? Après avoir échangé avec lui, j’ai compris. Je sortais d’une séparation dans ma vie amoureuse et j’avais mis fin à une collaboration professionnelle qui me grugeait de l’intérieur. J’ai dû habiter avec ce même ami pendant quelques semaines dans une petite maison sur un terrain de camping à Saint-Hyacinthe, car je n’avais pas d’endroit où vivre.

À cette époque, je n’aurais pas pu imaginer que j’allais publier chez un éditeur reconnu 3 livres (un quatrième en chemin), 2 enregistrements audio ainsi qu’un jeu de cartes d’inspirations, que j’allais offrir des conférences et des ateliers à travers le Québec, puis devenir un coach certifié en PNL et que j’allais développer une entreprise vouée au développement personnel, professionnel et spirituel. Ces exemples ne sont que pour ma sphère professionnelle. Ma vie personnelle s’est toute autant transformée avec la découverte de ma conjointe et l’arrivée de ma nièce qui illumine la vie familiale. Je dois cependant avouer que c’est au niveau spirituel que j’ai fait la plus grande modification. J’en ai même écrit un livre, mais ça, vous le saviez déjà.

Ce que ce texte ne présente pas c’est tous les défis, les échecs et les incertitudes durant cette période, et ce dans chacune des sphères de ma vie. Des rêves perdus, des collaborations vides, des décisions douteuses, des investissements sans retour, de nombreux déménagements et des espoirs qui n’ont jamais vu le jour. Des pertes, je pense aux décès de mes grands-parents, d’un oncle proche, de cousins, et finalement, le plus difficile et le plus récent, celui de mon père.

La vie, la mort, la réussite, l’échec, les hauts, les bas font partie de l’existence humaine. Certes, ce sont des apprentissages, mais c’est plus facile à admettre une fois l’événement passé. Pendant ce temps, pour plusieurs, il est plus simple de présenter les bons moments sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, je prends le temps de me rappeler que derrière chaque photo, chaque sourire, chaque succès, chaque exploit, il y a aussi les risques, les chutes, les épreuves et les disparitions que ces gens ont vécus.

Soyons reconnaissants pour ce qui a été. J’aime croire que nous sommes plus forts en raison de ces expériences. Les événements vont et viennent, c’est à nous de les interpréter comme bon nous semble et d’en tirer les leçons nécessaires.

Et vous, il y a 10 ans, où étiez-vous, que faisiez-vous, à quoi rêviez-vous ? Qui étiez-vous ? Et si vous aviez un conseil à donner à cette version de vous 10 ans plus jeune, que lui diriez-vous ? Moi, je lui dirais de continuer à croire en lui.

Bonne semaine.

Au plaisir de vous revoir très prochainement,

P.S. Évitez de faire le bilan de vos 10 dernières années en écoutant en boucle la chanson « Shallow » de Lady Gaga et Bradley Cooper. C’est les larmes aux yeux garantis… en tout cas, cela a fonctionné pour moi.

10 vues
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Twitter - White Circle
Magog, (Québec) | info@acceshumain.com

© 2020 Marc Babin - Accès humain